Lecture : "En remorquant Jéhovah" de James Morrow

(très) Petit résumé avant de commencer

Dieu est mort. Son corps flotte au milieu de l'océan atlantique. Le Vatican monte une opération discrète pour amener son corps sur le lieu de sa dernière demeure dans les glaces de l’Arctique.

Avis 

La qualité d'un roman tient souvent à son équilibre et ici c'est le cas !

Un équilibre entre burlesque et gravité :
La situation est un moteur inépuisable de burlesque, mais certains personnages sont vrais.
Ils ont de réels comptes à solder avec la vie et le monde.

Un équilibre entre croyant et athées
Oui la mort de dieu est une catastrophe pour les croyants, mais aussi pour les athées.
Si dieu est mort, il existait ! C'est quelque chose de difficile à admettre pour les plus convaincus.


Un équilibre entre respect et irrévérence
Le traitement du corps de dieu est l'occasion de péripéties assez rocambolesque. Il se fait remorquer par les oreilles !
D'un autre côté, tous les protagonistes sont face à une sérieuse réévaluation des valeurs sur lesquelles ils ont basé leur vie.

Alors l'équilibre de ce roman ne vous conviendra peut-être pas. Pour ma part, athée convaincu, ce fut une très agréable lecture.

Autres avis 

Passez chez Lorkan qui a lu la trilogie

Acheter l'eBook

Musique 

L'excellent album Ritual de Rotting Christ me semble un bon accompagnement

Commentaires