Zoulag : la filière sibérienne de Stéphane Desienne

Résumé

L'humanité a finalement réussi à contenir l'apocalypse zombie, et les spécimens infectés qui n'ont pas été éradiqués sont désormais enfermés dans des « zoulags » à des fins scientifiques et militaires. Boris Yazounov et sa partenaire Nikki font tourner un bien étrange business : on les engage pour voler des zombies et les convoyer à travers les terres désolées de la Sibérie. Et pourvu que la paie soit bonne, le duo n'est pas curieux des motivations de ses commanditaires. S i jusqu'à ce jour la mécanique du trafic semble bien huilée, l'idée d'une retraite bien méritée commence à germer dans la tête de Boris. Peut-être que cette mission sera la dernière... Mais quelque chose ne tourne pas rond : indics nerveux, mafieux gourmands, ambiance de délation, et maintenant les militaires à ses trousses... Désormais ce n'est plus seulement son business qu'il doit sauver. C'est sa vie.

Avis

Je ne suis pas censé aimer les textes de moins de 200 pages et ici on est juste en dessous de 100 !
Dans ce cas je me dit : "Pas assez de place pour poser le décor, les personnages, le récit...."
Et bien, j'ai tort !

Le récit, qui est une sorte de road movie avec des passagers "spéciaux", en moins de 100 pages distille action, suspens, révélations. Il arrive même à faire un peu sentir la longueur de la route jusqu'à une issue improbable, mais espérée. Espérée, car on s'attache aux personnages.

Personnages justement qui ont le temps de montrer plusieurs facettes. Des personnages vraiment humains avec leurs forces et faiblesses et qui se révèlent au fur et à mesure.

Les pistes qui s'ouvrent avec ce roman sont encore plus nombreuses que dans le premier opus
"Zoulag: Le syndrome finlandais"
En fait 100 pages c'est bien : beaucoup de tenants en aboutissants restent dans l'ombre avec juste ce qu'il faut de suggestion pour laisser penser que le tome suivant sera lui aussi excellent.

Vous n'avez pas lu le premier tome ? Devez-vous le lire avant ?
Pas nécessairement, le cadre de ce tome est très clair et il est suffisamment indépendant. Bon il y a un "truc" dans ce tome 2 dont vous voudrez connaitre l'origine en lisant le tome 1... donc vous lirez le tome 1 de toute façon....et très certainement le tome 3.

En bref une réussite grâce à ce qu'il raconte, mais aussi grâce à ce qu'il ne dévoile pas !

Autres avis


Commentaires