Roman #SF : Les derniers jours du paradis Robert-Charles Wilson

 

Résumé

Nous suivons la fuite en mode road trip d'une famille un peu spéciale. Cette famille fait partie, à divers degrés, d'une société secrète de personnes qui ont découvert que la terre est entourée par une entité. Cette entité impalpable semble orienter la destinée humaine. Elle cherche à apaiser les conflits pour que l'humanité vive en paix. Mais il y a quelques années, elle a tué des membres éminents de cette société secrète. Elle recommence ...

Avis

J'aime les romans de Robert-Charles Wilson.
Ils mettent souvent en œuvre une entité étrange insaisissable, inorganique, aux buts impénétrables.
En face un petit groupe d'individus mêle son histoire avec celle du reste de l'humanité.
Malgré la perspective planétaire, on reste sur un petit nombre de personnes. Ce qui rend le récit passionnant. Ce roman est un road-movie plein d'actions de rebondissements.

En tout cas la "chose" offre des perspectives intéressantes :
Comment lui parler ?
Comment la contrer ?
Quels sont ses buts ?
Elle crée une sorte d'uchronie avec une humanité en paix, mais une paix subtilement imposée.
Une sorte de Matrix planétaire...

Le roman est cruel ou plutôt réaliste pour nous. Dès qu'elle relâche un peu son emprise, nous retombons dans le conflit.

L'humanité, incapable de partir de la Terre, engendrerait-elle un jour une IA faite de microsondes autoréplicantes et dispersantes. Créerait-elle une forme de vie intelligente ? Un métaorganisme ? Comment cette chose se comporterait-elle si elle rencontrait une civilisation sur une planète lointaine ?

J'avais lu, il y a longtemps "La faune de l'espace" A.E Van Vogt
Dans ce roman des explorateurs spatiaux rencontrent une entité spatiale. Mais moins de mystère sur ces buts.

Ce n'est pas le meilleur de Wilson, mais il a le mérite d'être moins long et sans suite en plusieurs romans. Une bonne façon de le découvrir. Les autres romans sont plus posés.

Du même auteur

  • Le meilleur : Spin
  • La suite de spin est moins bonne : Axis
  • La fin de la trilogie amorcée de Spin : Vortex
    Meilleur qu'Axis mais n'égale pas Spin
  • Les Chronolithes Des monuments à la gloire d'un futur leader absolu apparaissent

Autres avis

Quelques autres avis si le mien ne vous a pas suffit!

Commentaires

  1. Ce n'est pas son meilleur roman, on est d'accord. Même quand il est moyen, Wilson offre un récit agréable à lire. Je reste assez fan des écrits de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi

    J'apprécie toujours autant le côté différent des entité extra-terrestres.
    Halte aux petits hommes verts !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire