Lecture : 3 polars très très différents


Je viens de lire trois bon polars tellement différents qu'une l'envie de faire une unique chronique unique m'est venue


La cité des jarres - Arnaldur Indriðason
Tokyo express - Seicho Matsumoto
et Les Annales du Disque-Monde, Tome 19 : Pieds d'argile Terry Pratchett

Oui les trois sont bien des polars (j'en voie un ou deux qui doutent pour le Terry Pratchett)

Arnaldur Indriðason écrit un polar qui prend au trippes. Les thèmes sont forts : le viol, la famille, l'idendtité... L'enquêteur est sur le terrain au plus proche, au contact des témoins. Il questionne, mais surtout il rencontre. Il devine. Il est personnellement totalement impliqué. Les protagonistes partagent des histoires qui les poursuivent depuis des années et qui touchent au plus profond de leur être, de leur identité. Les crimes sont odieux. Les victimes longtemps bafouées. On adhère complètement à l'enquête et à l'envie de justice malgré les années.

Tokyo express offre un contraste saisissant. L'enquête est là beaucoup plus cérébrale et distante. Par exemple, on ne croise les proches qu'une seule fois brièvement dans un couloir d'hôpital. Policiers et criminels se livrent un combat à distance. Le terrain de jeux est le réseau des trains japonais.
Et oui, on peut construire un crime en s'appuyant sur les trains, leurs horaires. On peut aussi construire un polar captivant là-dessus. L'auteur nous laisse réfléchir par nous même et glisse parfois quelques schémas quand l'enquête devient pointue. C'est très cérébral et bien plus détaché que la cité des jarres.
Le fond en est effet différent : une sombre histoire de corruption.

Les Annales du Disque-Monde, Tome 19 : Pieds d'argile est aussi un polar. Un polar burlesque, fou, trucule par son cadre, mais il y a de véritables crimes, une véritable enquête avec ses fausses pistes, ses coupables trop évidents. Terry Pratchett entoure l'enquête du meilleur du disque monde : le Guêt (la police d'Ankh Morpock). Cette force de police est grâce à celui qui la dirige une ode à la diversité à l'acceptation de la différence. Nains, Naines, Trolls, Loup-garou est humains se serrent les coudes.
Comme d'habitude le disque-monde est un délicieux contexte pour nous moquer de nous même, de nos lâchetés vis-à-vis des plus humbles : les golems. Dans ce monde les golems n'ont pas de vie propre. Ils sont invisibles pour tous et uniquement là pour travailler pour rien. Jusqu'au jour où...
Toute ressemblance avec un monde plus sphérique et basé sur l'exploitation est purement fortuite.

Je ne serais dire lequel est le meilleur des trois.
  • La cité des jarres est le plus puissant
  • Tokyo express est le plus cérébral
  • Pieds d'argile est le plus drôle

Pour aller plus loin :

 Lisez Deidre sur Tokyo Express


Commentaires

  1. Commençant à avoir de plus en plus d'envies de lecteure polar, Indridason fait partie de ma liste des prochains achats. Ton avis confirme cette envie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire