Uchronie : Le maître du haut château de Philip K. Dick


J'ai un avis partagé sur ce roman

Côté positif

  • Un monde dominé par deux blocs : Allemand et Japonais
  • Des Américains en situation d'infériorité imposée et intériorisée. Ils se voient comme misérables.
  • Une bonne intrigue qui connait de bons moments accrocheurs
  • Mine de rien, une Amérique qui fait siennes des valeurs externes qu'elles soient les plus nauséabondes ou pas

Côté négatif

  • Une mauvaise intrigue... Quoi je viens de dire une bonne intrigue !? Oui, il y a de sérieux problèmes de rythme.
  • C'est un Philip K. Dick dans lequel on retrouve nettement moins les aspects intéressants des univers multiples indiscernables (sauf ...)
  • L'omniprésence du Yi-King : les Japonais et les Américains de la côte ouest s'y réfèrent constamment. C'est un parti pris de l'auteur auquel j'ai eu du mal à adhérer (moi et les arts divinatoires ça fait ...beaucoup). Le Yi-King est-il un élément quasi autonome révélant la réalité (enfin sa réalité) ? J'aurais aimé que ce rôle-là soit clairement mis en avant.
  • Une fin abrupte (mais il y en a souvent chez cet auteur)
  • Des japonais dont je n'ai pas pu reconnaitre beaucoup des traits culturels. Certes, Philip K. Dick n'y est pas allé et internet n'existait pas.
  • On en apprend peu sur les forces en présence : mais qu'ont fait les Allemands en Afrique ?
  • Les camps de concentration sont connus et répandus...et personne n'est écœuré, révolté ??
    C'est cette acceptation qui fait le plus peur. Toutes ces valeurs (de façade diront les plus cyniques) ont été jetées aux orties. Et le résultat n'est pas une société incroyable ou impossible mais au contraire quelque chose de vraisemblable.
    Je finis donc sur un point qui commence par être négatif mais qui dans le fond est le point le plus intéressant du roman.

Autres avis

  • https://lecturesdechiwi.wordpress.com/2016/06/15/le-maitre-du-haut-chateau-philip-k-dick/

Commentaires