Manga : Ressentiment, tome 1 de Kengo Hanazawa

Court résumé

À bientôt trente ans, Takuro Sakamoto dresse un plutôt sombre bilan de son existence : il est moche, gras, chauve, n’a pas de conversation… et le prépuce qui coince. Modeste employé d'une imprimerie de Tokyo, toujours hébergé chez ses parents, il n’a guère que deux vieux copains de lycée en guise de relations sociales. L’un deux, geek achevé, va le convaincre de se plonger dans le monde d’Unreal, vaste univers cybernétique où les déçus de la vie peuvent multiplier les conquêtes sentimentales virtuelles, en achetant des lolitas numériques prêtes à les chérir au premier clic.

Avis 

Je ne lirais pas le manga suivant...
Pourtant, j'apprécie beaucoup le travail de Kengo Hanazawa sur "I am a Hero".

Dans les deux mangas, le personnage principal est un homme célibataire qui a de sérieux problèmes avec les femmes et la société en général.

Ici, Takuro Sakamoto, est un cas beaucoup plus désespéré que Hideo Suzuki dans "I am a Hero".
Il se sent un raté de la société : moche, gros et d'une très grande aisance avec les femmes (hum hum !). J'ai oscillé entre la pitié et le dégout avec quelques moments d'incompréhension. Takuro semble avoir perdu en chemin le minimum de savoir vivre et de savoir communiquer avec ses collègues et les autres personnes. Il n'a qu'un seul ami.

La peinture quoique très exagérée sonne hélas juste.

L'autre aspect du manga (Takuro est les autres hommes de son genre se réfugient dans un monde virtuel) est certes intéressant, mais manque d'originalité.

C'est un manga cru et délirant mais quelque part pas assez original tout en étant un peu déprimant.
Donc Lisez plutôt "I am a Hero" du même auteur.

Commentaires