"Le restaurant de l'amour retrouvé" d'Ito Ogawa

Avis

J’ai profité de promotions Philippe Picquier pour mettre la main sur cet eBook à un prix très doux, sans DRM.
Rinco 25 ans à tout perdu. Son amoureux est parti avec les meubles, l’argent, son appartement tokyoïte est complètement vide… Comme sa vie visiblement. Il ne reste à Rinco qu’à retourner dans son village natal dans la maison familiale où vit encore sa mère. Les relations mères n’ont jamais été fortes et ont été sérieusement distendues.
Rinco se lance alors dans ce qu’elle sait faire : cuisiner. Elle ouvre un restaurant très particulier. Elle fait des repas sur mesure. Des repas préparés avec tant d’attention qu’ils en changent la vie des clients.
Elle reconstruit la vie des autres, mais elle peine à faire de même avec la sienne. La relation mère fille reste très distante, une sorte de relation en creux.
L’absence de dialogue, l’absence physique (Rinco est partie très longtemps de la maison) jouent un rôle de premier plan.
Les sentiments ne sont pas exprimés directement, mais suggérés (au travers des plats par exemple) ou bien écrits. Rinco ayant perdu la voie elle ne dialogue qu’avec un carnet. La aussi un roman typiquement japonais, où la narratrice se met en retrait et exprime en fin de compte ses sentiments et émotions qu’au travers des plats.
Comme tout bon roman japonais, la nourriture prend beaucoup de place. Le sujet s’y prête bien. L’aspect très optimiste de la cuisine qui soigne est habilement contre-balancé par la modestie et l’humilité de Rinco.
En conclusion un doux roman japonais.

Autres avis

Achetez le sur 7switch

7Switch

Commentaires