"Un café maison" de Keigo Higashino

Un café maison

Avis

Le lecteur est l’observateur privilégié qui voit aussi bien la police que l’assassin ou le criminel. On ne connait pas le modus operandi, mais on connait le résultat.
Comme dans le dévouement du suspect X, on assiste à un combat d’esprit.
L’intrigue se déroule comme un jeu d’échec. Le criminel a poussé ses pièces sans les dévoiler.
La police avance les siennes sans trouver comment le mettre en échec.
Les émotions sont un peu reléguées en arrière plan. Ce qui compte le plus et de résoudre l’énigme posée par le meurtre pour la police et de contrer ou d’égarer habilement les inspecteurs.
C’est très passionnant mais parfois un peu froid et une certaines incrédulité m’a saisi lors du dénouement.
Le criminel a fait preuve d’une telle détermination et d’une telle anticipation que l’on reste un peu pantois.
Le roman reste un polar captivant
J’ai déjà lu d’autres romans de Keigo Higashino :

Commentaires