Dites-nous comment survivre à notre folie - Kenzaburō Ōe


Livre difficile composé de 4 nouvelles

La première intéressante nous parle d'un Japon méconnu (seulement abordé dans La_tombe_des_lucioles">la tombe des lucioles)
Un Japon avant la fin de la guerre. Pauvre, dans la survie.
Un soldat américain tombe aux mains d'un village isolé.
Confrontation incroyable à l'issue dramatique tant les 2 mondes ne peuvent pas se parler, mais surtout ne peuvent pas se comprendre...

La seconde tourne autour de la relation d'un père obèse et de son enfant handicapé avec en arrière plan la relation à son propre père.
Ce dernier sujet occupera presque toute la quatrième nouvelle.

La 3e énigmatique évoque avec pudeur la mort de l'enfant, la lâcheté et la culpabilité. Très fort.

La quatrième est assez pénible
Elle tourne autour d'un père ayant vécu la fin de sa vie reclus et ayant traîné dans d'obscurs et pathétiques complots.
Ce père est évoqué au milieu d'un monologue délirant alternant réalité et fabrication. Le père a comploté. Le père est revenu, mais il se cloître chez lui.
Il est gros en pleine période de disette.
On ne sait pas où l'on va et même si tout, y compris les autres personnes, ne sont pas le délire d'un malade sur son lit de mort

En tout cas, la relation à la mère (confiscatrice), au père (absent alors qu'il est là) et l'obésité sont clairement des thèmes qui pèsent gravement sur l'auteur et je dois le dire sur le lecteur.

Donc un livre pesant !

Commentaires