Furari - Jirô Taniguchi


Une invitation à la promenade, à la rêverie.


Attention (pour ceux qui ne connaîtraient pas Taniguchi Jirô) : pas de suspense, pas de combat, une histoire ténue, un rythme doux...

Ce manga comme beaucoup d'autres de l'auteur sont des invitations à la promenade, à la découverte gustative. On sentirait presque le temps qui passe en feuilletant les pages.

Ici l'histoire se déroule dans un Japon aujourd'hui disparu.
On suit les déambulations poétiques, gustatives d'un éternel émerveillé de la vie, de la nature.

C'est une invitation à savourer la vie avec bienveillance et modération.

Pour plus d'action et surtout d'émotion je recommanderais "Quartier lointain" ou le "Journal de mon père".
Ce manga est plus proche de l'anthologie ou des "années douces"


Commentaires